Je suis récemment tombée sur une vidéo édifiante dédiée aux parfums. Cette vidéo est enregistrée par une blogueuse qui nous raconte SES parfums. Je ne vous donnerai pas le lien vers cette vidéo car j'ai pour habitude de faire de la pub que pour les choses que je cautionne à 100%.
Dans cette vidéo, la blogueuse nous raconte (en gros) qu'elle possède une petite dizaine de parfums haut (voir très haut) de gamme qu'elle n'utilise pas mais qu'elle a plaisir à posséder (certains sont encore neufs sous blister non ouvert). Étant donné son statut de blogueuse pro, elle reçoit aussi des parfums pour homme qu'elle refuse d'offrir aux hommes qu'elle côtoie ; elle préfère les utiliser pour parfumer... ses toilettes. A côté de ça, cette blogueuse qualifie les parfums de parfumerie (les Dior, Cacharel, Gucci, Mugler, Prada...) de "parfums commerciaux créés pour des midinettes sans goût".

Parfois je me dis que nous vivons pas tous sur la même planète...
Je ne vais pas disserter sur ce que je pense de cette vidéo. Je vais plutôt vous parler de MES parfums ce qui, en somme, est une juste réponse à cette personne.


pub
Pour mes 13 ans, mes parents m'ont offert mon premier parfum acheté dans une parfumerie (et non chez Yves Rocher ou sur le marché). J'ai accompagné ma mère dans une boutique de cosmétique où j'ai pu sentir à souhait tous les flacons présents. Mon choix s'est alors arrêté sur Vent Vert de Balmain. Pour un premier parfum, je me suis sans le vouloir, orientée vers une senteur légère et très jeune fille, quelque chose d'innocent et de frais.
pyramide
Le flacon m'a duré plus d'un 1 an. Vu le prix, j'étais autorisée à me parfumer uniquement les jours de sortie et les week-end de repas de famille. J'ai beaucoup été marquée par ce parfum car quelques années plus tard, alors que j'étudiais la publicité, lors d'un sujet libre j'ai choisi de travailler sur ce parfum.


pub
L'année de mes 14 ans, j'ai eu un nouveau parfum pour Noël : Sun moon star de Lagerfeld. J'ai été envoutée par la publicité mystérieuse et captivante. J'aimais beaucoup la mode de monsieur Lagerfeld. Je suis allée en parfumerie pour sentir Sun moon star et j'ai illico été séduite.
pyramide
En cachette, je m'autorisais à me parfumer pour aller au collège. Mes copines me disaient que je sentais très bon, j'avais beaucoup de succès. Il faut préciser qu'à l'époque, porter un parfum d'une grande maison de couture, c'était un luxe que peu de demoiselles de mon âge avaient.


pub
Entre 14 et 17 ans, je n'ai pas de souvenir des parfums qui m'ont accompagné. Je ne sais même pas si on m'en a offert ou si je suis restée 3 ans à me parfumer à l'eau de Cologne familiale.
Toujours est-il qu'à 17 ans, c'est mon petit ami qui m'a offert Classique de Gaultier pour la St Valentin. Nous étions étudiants. Cela faisait à peine quelques semaines que nous étions ensemble et à ma grande surprise, il m'a offert ce parfum. J'étais à l'époque ce que l'on appelait grunge : toute vétue de noir et piercée, écoutant du hard rock, en rebellion et qui plus est, je poursuivai des études supérieures d'Art.
 pyramide
Ce parfum est devenu ma signature olfactive pendant des années. Souvent, mes proches m'ont offert ses dérivés (crème corps, savon, déo...) pour Noël. Certains amis étaient même troublés quand ils le sentaient sur quelqu'un d'autre. Quand ma belle-soeur s'est mise à le porter elle aussi, je lui ai cherché un remplaçant. Étant en de nombreux points totalement différente d'elle, j'ai eu beaucoup de mal à encore apprécier ce parfum qui était mien auparavant. J'ai eu l'impression de prendre ma personnalité.


pub
Je n'ai jamais re-connu cette même grande et belle histoire d'amour que j'ai eu avec Classique de Gaultier. Pendant quelques temps, je me suis quotidiennement parfumée avec J'adore de Dior en pensant qu'il était le suppléant que j'attendais. Jusqu'au jour où ma mère a elle aussi adopté ce parfum. J'étais encore une fois dépossédée de mon jus et je me suis mise à chercher à nouveau MON parfum.
pyramide
Bien que j'ai encore un flacon de J'adore, je n'arrive pas à lui rester fidèle. Le flacon que je possède sommeille dans l'armoire à manteau de l'entrée. Là où il est rangé, je l'utilise uniquement quand j'oublie de me parfumer avant de partir de chez moi. Disons que J'adore est ma valeur sûre mais pas mon coup de coeur.


pub
Le passage à la trentaine m'a affirmé en tant que femme (non pas qu'auparavant je ressemblait à un routier). J'avais envie de marquer mon sillage d'une senteur enivrante. Et c'est au cours d'un passage dans le duty free d'un aéroport que j'ai croisé la route de Pure Poisson de Dior. A peine rentrée de voyage, je commandai ce parfum à mon beau-frère (qui est depuis et encore mon fournisseur officiel de parfum à -30% minimum de par son métier).
pyramide
J'ai beaucoup aimé porter Pure Poison et par curiosité olfactive, je me suis aussi fait offrir Tendre Poison et Midnight Poison. Mais finalement, je suis toujours revenue à Pure Poison au point que je me demande si je ne vais pas revendre ces frères que j'ai toujours quasi neufs.


pub
C'est encore un peu par hasard que j'ai rencontré ce nouveau parfum. C'est mon mari qui m'a fait sentir pour la 1re fois Dior Addict eau fraîche de Dior. Sachant que je possédais Pure Poison, Tendre Poison et Midnight Poison, il a tout naturellement penser que Dior Addict ne pourrait que me plaire. Effectivement, oui.
pyramide
Ayant un beau-frère qui officie dans une branche lui permettant d'avoir des parfums et des produits cosmétiques à moindre coup, c'est tout naturellement que l'on m'a offert Dior Addict ET Dior Addict eau fraîche. Aujourd'hui, j'ai encore ces parfums mais j'avoue que je ne les porte quasiment plus. Ils sont finalement un chouilla trop fort pour moi.


pub
En 2009, une autre de mes belles-soeurs s'est fait offrir Scarlett de Cacharel pour Noël. J'ai immédiatement eu un coup de coeur pour ce parfum léger et tendre. Mon mari a voulu plusieurs fois me l'acheter mais je n'avais pas envie de sentir la même chose qu'elle. Il m'a alors payé la crème pour le corps Scarlett au Noël de l'année suivante. J'ai fini par me commander le parfum au moment où ma belle-soeur est revenue à son Angel de Mugler.
pyramide
Scarlett est aujourd'hui mon parfum quotidien. Il est léger et pas du tout entêtant, exactement comme j'ai envie d'être. Je trouve que c'est une senteur merveilleuse en été mais à mon goût, elle manque peut être d'un peu de peps pour les jours frais. Quoiqu'il en soit, mon mari m'a déjà offert un 2e pot de crème pour le corps !


mes 4 parfums principaux
Que de parfums dans ma vie ! Et surtout, que de parfum Dior. Je suis une vraie midinette et j'en ai aucune honte. Je ne choisi pas un parfum, c'est lui qui me séduit. Peu importe si son nom de famille est Dior, Gaultier, Clarins, Goutal, ou Yves Rocher. D'ailleurs, j'ai toujours un flacon d'eau de toilette fleurie Yves Rocher dans mes placards. Ces eaux de toilettes sont très agréables en été quand on n'a pas envie de s'encombrer de senteur trop envahissantes les jours de grosses chaleurs.

Aujourd'hui, sur ma commode, il trône :
- Scarlett de Cacharel
- Pure Poison et Midnigth Poisson de Dior
- J'adore de Dior
- Dior Addict eau fraîche de Dior
- Eau de toilette Lilas de Yves Rocher

Etant une grande amatrice de parfums (et je ne remercie pas mon beau-frère pour les prix attractifs qu'il me propose trop régulièrement), j'ai déjà en attente plusieurs autres flacons :
- L'eau de toilette Aqua Allegoria Herba Fresca de Guerlain
- L'eau de toilette Splash Orange de Marc Jacobs
- Le parfum 5th avenue de Estée Lauder.
Mais je refuse de les entamer tant que je n'aurai pas terminer au moins 2 Dior ! Mon Dieu que mon existence est pénible...